Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  diapo-1

Je sais, il est temps que l'information arrive jusqu'à moi! Mais j'apprends aujourd'hui une nouvelle qui m'émeut beaucoup: Milan KUNDERA entre en Pléiade... Il s'agit pour moi d'une grande nouvelle.

A mes yeux, Milan KUNDERA est l'auteur suprême, celui avec qui j'ai passé une année de ma vie pour achever ma maitrise de lettres modernes, puisque son oeuvre a été le sujet de mon mémoire. J'ai une admiration sans borne pour le talent de cet homme, son écriture, l'analyse si juste qu'il a fait de la psychologie féminine, et de l'âme humaine. C'est un génie de la littérature qui depuis longtemps maintenant s'est retiré de la vie publique, réalisant que sa vie privée ne devait en aucun cas masquer le romancier. J'aime cette humilité professionnelle, cet effacement de l'homme derrière son oeuvre qui pour lui est la seule évidence. J'ai ses origines, peut être que cela m'a rappoché de cette oeuvre si pleine de l'Histoire de son pays aussi, la tchécoslovaquie.

Alors, par ce petit billet, je voulais lui rendre hommage, je voulais exprimer ma fierté et mon admiration, je voulais dire que c'était à mes yeux un immense auteur qui rejoignait cette maison très fermée de La Pléiade.

Je ne vous citerai pas un roman; à mes yeux, tous sont importants, incontournables, tous expriment des choses vraies et fortes. Alors si par hasard vous n'avez jamais croisé ce romancier au détour de vos lectures, ne réfléchissez pas, et prenez au hasard un de ses petits bijoux pour le découvrir, il y a de grandes chances que vous n'ayez qu'une envie après: dévorer l'oeuvre dans sa totalité...

 

"D'après une métaphore célèbre, le romancier démolit la maison de sa vie pour, avec les briques, construire une autre maison, celle de son roman. D'où il résulte que les biographes d'un romancier défont ce que le romancier a fait, refont ce qu'il a défait. Leur travail, purement négatif du point de vue de l'art, ne peut éclairer ni la valuer, ni le sens d'un roman." Milan Kundera, L'Art du Roman - ed. Folio

Tag(s) : #littérature