Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

th[3]

 

Il y a quelque temps, j'ai décidé de vous parler de la culture musicale réunionnaise, d'abord à travers les deux styles de musique qui colorent les sons bien locaux que sont le sega et le maloya ( La Culture Musicale Réunionnaise ), puis en commencant à vous parler d'un des groupes phares de l'île, Oussanoussava ( La Musique Réunionnaise - Ousanousava ). Aujourd'hui, je continue ma petite balade avec vous en vous emmenant dans l'univers très différent du groupe Baster. Tout comme Oussanoussava, ce groupe est un des incontournables de la scène musicale réunionnaise contamporaine. Le style est cependant bien différent: c'est un maloya coloré par des sons reggea qu'il nous propose.

Le nom du groupe fait référence à un quartier défavorisé de la ville de Saint Pierre, au sud de l'île, dont les musiciens sont originaires, et en particulier le leader auteur et compositeur, Thierry Gauliris. Le groupe est crée en 1983, et au fil des années assoie sa popularité et son succès finit peu à peu par depasser les frontières de l'île. Il participe d'ailleurs en 1992 au Printemps de Bourges et se produit la même année au Zénith de Paris. Il enregistre de nombreux tubes tout au long des années et enregistre un album bien plus ambiancé reggae en 2002 en Jamaique. En 2009, le groupe signe une tournée très remarquée de 10 jours en métropole.

Les titres phares du groupe sont "Rasine Momon Papa" (link) ou "Mon péi, mon Lémé" (link), ou encore "Mon liberté" (link) au début de sa carrière qui fut censuré. Une des chansons que j'aime beaucoup est "La Montagne" (link). Si vous voulez découvrir l'ambiance implusée par ce groupe, n'hésitez pas à cliquer sur les liens et à regarder les vidéos. Tout est tiré de youtube. 

Tag(s) : #La Réunion