Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

P1010029

Je vous présente aujourd'hui une de mes dernières lectures, Quand souffle le vent du Nord, de Daniel GLATTAUER. Si j'en parle, c'est parce que j'ai beaucoup aimé, mais surtout parce que c'est un roman très original. D'ailleurs, je me demande dans quelle mesure on peut parler de roman, puisque tout le livre n'est rien d'autre que la retranscription des échanges par mail d'un homme et d'une femme.... Une forme donc bien particlière pour "raconter" cette histoire d'amour. L'auteur parle à travers ces deux personnages de la naissance de l'amour, de la puissance des sentiments, de ces nouvelles rencontres nées des moyens de communication modernes.

Léo et Emmi tombent éperdumment amoureux l'un de l'autre, petit à petit, au fil de leurs échanges mailistiques, sans jamais se voir. Juste à travers les mots, juste au fil de la frustration qui né de l'attente de chaque message, juste au fil des mots qui racontent encore mieux l'autre que l'expression d'un sourire ou l'intensité d'un regard. Ils sont tous deux obsédés par l'idée de se rencontrer, de mettre un visage à leur prénoms, mais la peur de gâcher leur histoire fait qu'ils trouvent sans cesse de bonnes raisons de repousser le rendez-vous.... Comment cette histoire finit elle? Je ne vous le dis pas bien sûr, il faut lire cette histoire....

 

"(...) Emmi: nous partons de la ligne d'arrivée, et il n'y a qu'une direction possible: en arrière. Nous faisons route vers le désenchantement. Nous ne pouvons pas vivre ce que nous écrivons. Nous ne pouvons pas remplacer les nombreuses images que nous nous faisons l'un de l'autre. Je serai déçu si vous n'êtes pas à la hauteur de l'Emmi que je connais. Et vous ne serez pas à la hauteur!" Quand souffle le vent du nord, Daniel GLATTAUER, ed Le Livre de Poche

Tag(s) : #littérature