Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  DSCF1494

Il y avait un moment que je ne vous avez pas proposé un avis sur une de mes lectures, mais là sur un Franck THILLIEZ, il est hors de question que je reste silencieuse! Cet auteur fait partie, à mon avis, des meilleurs auteurs de romans policiers de sa génération. La Chambre des morts ou La Mémoire fantôme sont pour moi des chefs d'oeuvre.

Pour ce roman, Le syndrome [E], THILLIEZ explore un des côtés obscurs de l'âme humaine: la violence, ou plutôt le mécanisme de la violence. En suivant l'enquête de deux flics un peu paumés qui finissent par se retrouver pour une belle histoire d'amour sur fond de fragilité, on entre dans les méandres de cerveaux machiavéliques pour qui le mal n'est que fascination. La découverte de cadavres mutilés et d'un film insensé mène l'enquête vers un mal encore insoupçonné: le syndrome E ou la capacité de tout être humain à commettre des actes d'une violence inouie. 

J'avoue que contrairement aux autres romans de cet auteur que j'ai pu lire, celui-ci m'a moins emballé. Je ne sais pas bien définir pourquoi car le sujet est absolument incroyable. Je ne suis pas entrée dedans comme on dit avec autant de fougue. Mais cela reste cependant un très bon polar, n'en doutez pas et si vous aimez ça, lisez-le!

 

"J'avais la preuve concrète, définitive, que le syndrome E existait réellement et pouvait frapper n'importe qui. N'importe qui! Vous, moi, tout le monde. Il traversait les années, les peuples, les religions.(...) J'ai mis les pieds dans les charniers, j'ai chevauché des cadavres et, de nouveau, j'ai ouvert des crânes. Mais les crânes des bourreaux, cette fois. Les crânes de ceux qui avaient tué femmes et enfants à coups de machette. Là encore, j'ai observé l'atrophie de l'amygdale, presque chaque fois. Imaginez ma stupéfaction. La violence chez l'un, qui se propageait dans lec erveau de l'autre, atrophiant son amygdale et le rendant violent à son tour. Et ainsi de suite. Un véritable virus de la violence. Il s'agissait d'une découverte essentielle, qui remettait en cause tellement de concepts fondamentaux sur la compréhension des massacres...." Franck THILLIEZ, Le Syndrome [E] - éd. Fleuve Noir 

Tag(s) : #littérature