Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

P1010309

En matière de littérature, je suis devenue bien plus difficile que lorsque j'étais adolescente. A cette époque là, je pouvais tout lire: les classiques, les romans à l'eau de rose, les bandes déssinées; j'étais une boulimique. Aujourd'hui, je suis toujours autant accro à la lecture, j'ai besoin de ma dose quotidienne, mais je suis devenue plus difficile. Il n'est pas rare que je laisse un roman tomber pour peu que je n'accroche pas. Avant, je lisais, coûte que coûte. A croire qu'avec l'âge on devient plus critique, plus exigeant. Et puis aujourd'hui, je ne lis plus TOUT ce qui me tombe sous la main. Je lis ce que je choisis de lire, et mes choix se portent généralement sur les romans classiques ou d'auteur, et les polars. Mais parfois, il m'arrive d'être attirée par ces romans qui nous racontent une belle saga. Je n'en lis pas très souvent, mais Tamara McKinley fait partie de ces plumes qui vous racontent des histoires fleuves sans vous lasser. J'avais lu par hasard, à la base parce que "je n'avais rien d'autre sous la main", son roman La Dernière Valse de Mathilda et j'avais été étonnée et séduite par le style. Je vous en parlerais certainement un jour.

L'héritière de Jacaranda, c'est un vrai roman fleuve qui nous raconte l'histoire d'une famille de pionniers du début des années 1800 à aujourd'hui en Australie. A travers le périple à travers le pays dans lequel elle entraine sa petite fille à la mort du patriarche, Cornélia raconte une épopée familiale faite de lourds secrets, de drames et marquée par une terrible malédiction.

Quand on commence ce roman, on ne le lâche pas, on veut connaitre sans cesse la suite, on veut savoir comment les personnages vont finalement trouver leur place, comment les tensions vont s'apaiser, on veut découvrir les secrets, percer les mystères et surtout connaitre le dénouement des intrigues.

 

"Le roi des vignobles est mort et nous sommes nombreux à nous demander ce qu'il adviendra de son royaume. Il y a deux ans, l'offre de rachat de St Lazare, le producteur de vin français a été refusée, mais vu la lutte de pouvoirs qui sévit actuellement entre Cornélia, son frère Edouard et leurs enfants et petits-enfants respectifs, qui sait si nous n'assisterons pas bientôt à la plus grande vente de vignoble de l'histoire." Tamara Mc Kinley, éd.archipoche

Tag(s) : #littérature