Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  photo 1320513911764-1-0[1]

Je sais que plusieurs d'entre vous se demandent où nous en sommes face au feu qui sévit sur l'île depuis le 25 octobre, car je sais qu'après quelques reportages, les médias métropolitains sont  de nouveau bien silencieux face à ce drame... Il est plus intéressant de parler de la Grèce (ne vous méprenez pas, il est important que nous en parlions bien sûr), et surtout des bons mots du Président américain concernant le physique de la fille de notre couple présidentiel. 3 jours qu'on en parle à tous les journeaux... c'est incroybale....

En attendant, donc, La Réunion crâme toujours, je vous le dis. Bien sûr, et heureusement, le feu est maintenant contenu et ne progresse plus. Mais il est loin d'être éteind, et surtout les poches souterainnes sont extrêmement nombreuses et nécessitent une surveillance étroite. La zone ouest du front est difficile à maitriser encore.

 

Le premier DASH a commencé ses rondes jeudi matin à 6H30 heure réunionnaise, par un temps idéal. Le deuxième, lui, n'a pu entrer en action que vendredi matin. En revanche depuis ce jour, les conditions climatiques réduisent un peu leur champs d'action, mais tous les personnels engagés sur le front reconnaissent leur aide précieuse. 

Ainsi, depuis jeudi, c'est 300000 litres d'eau en une trentaine de rotations seulement que ces deux appareils ont pu déverser sur les zones les plus critiques (un DASH peut transporter jusqu'à 10000 litres d'eau). Le brouillard qui règne à 2000 mètres d'altitude les contraind malheureusement à fractionner ces largages, mais déjà les professionnels du feu reconnaissent l'aide précieuse qu'ils  apportent. Ils ciblent les points chauds très nombreux et les zones de reprise de feu. Ils sont guidés par un hélicoptère civil qui joue le rôle de GPS en stationnaire au dessus des zones calcinées. Ils volent 40 mètres au-dessus du sol à la vitesse de 230km/h, et déversent l'eau en quelques secondes avec une précision extrême! N'est ce pas impressionnant? Ensuite, il leur faut environ 10mn pour remplir de nouveau leurs cuves dans l'Océan Indien.

Après le travail de ces monstres, les 7 hélicoptères privés qui ont été réquisitionnés (au passage, et pour vous donner un ordre d'idée, sachez que ces derniers ne peuvent larger que 600 litres par rotation, je crois que les comparaisons de chiffre sont assez parlantes....) reprennent leur balais pour appuyer le travail de plus de 940 hommes sur le terrain. 

Il faut également savoir, et c'est assez effarant pour que j'en parle, que depuis le début du drame, c'est à dire le 25 octobre, 49 incendies volontaires se sont déclanchés, et pour 20 d'entre eux les auteurs ont pu être identifiés.... Cela laisse sans voix....

Aujourd'hui, à part mon petit mot de début, je n'ai pas eu envie de rentrer dans les polémiques, il y en a assez à dire et je voulais juste vous donner des nouvelles de la situation et vous parler de ces appareils providentiels qui nous ont enfin apporté leur aide.

Mais nous sommes encore malheureusement dans la lutte, le feu n'est pas éteint. La petite victoire pour le moment c'est que le bilan des ha ravagés reste inchangé.

Mais comptez sur moi, bien sûr, pour continuer de vous informer sur les réalités du terrain et les incohérences de nos meneurs. Je tiens également a donner mon soutien aux habitant de l'Héraut qui vivent une situation catastrophique à leur tour. L'eau et le feu sont deux forces qui rendent l'Homme totalement impuissant. Les images là-bas m'ont beaucoup touchée, alors courage.....

 

 

 

 

 

Tag(s) : #La Réunion