Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

imagesCA1EBSXI

Un petit coup de gueule en ce dimanche matin contre les prix démentiels qui continuent d' être appliqués sur l'île.

Hier, en allant faire mes courses pour la semaine, on a atteind le summum: dans la grande surface la plus implantée sur l'île (Jumbo score, du groupe Casino), le kilo de tomates plein champs (c'est à dire cultivées en pleine terre, donc locales, on ne parle pas d'importation!) se vend à 3 euros 60 le kilo...... les tomates rondes, locales aussi, 4euros 60.... Et les  grappes, importées, est il vraiment nécessaire que je vous en parle.... Le kilo de sucre blanc, production locale, je lance les paris..........: 2 euros 70!!!!!!!.... (et je vous rappelle que la canne à sucre est LA culture réunionnaise par excellence....) Ca laisse perplexe, hein....

Alors bon, je veux bien que l'on se batte pendant des semaines pour manifester contre la vie chère, mais il faudrait un peu être logique et remettre les pendules à l'heure. On nous a crée ce qu'on appelle les produits solidaires, suite aux manifestations de début d'année. On a également bloqué le prix des carburants jusqu'en juillet. Mais je tiens à préciser que ces fameuses tomates à 3 euros 60 sont vendues avec la jolie étiquette "produits solidaires".... Laissez moi rigoler!!! Expliquez moi donc pourquoi sur le marché ou chez les vendeurs de bord de route, ou même chez mon petit primeur de centre ville j'ai trouvé ces mêmes tomates à 2 euros ce matin????

Je suis en colère. Je ne connais pas grand chose au principe de fixation des prix ni aux monopoles, ni aux tractations existentes entre les agriculteurs, producteurs, négociateurs, revendeurs et tout autres "eurs" existants. Ce que je sais moi, c'est que je ne suis pas à plaindre: j'ai un boulot que j'aime et qui me permet de gagner correctement ma vie. Et pourtant je me prive quand même, et pourtant je dois faire des choix, me demander si je pourrais aller voir ma famille en métropole à noel parce que sur cette île c'est l'inflation de masse et qu'on ne suit plus. Alors comment font ceux qui ne gagnent que le smic ou de bas salaires? Comment font ils?

Les grands messieurs montrent du doigts l'octroi de mer et le prix des produits importés. Certes, c'est un problème et il y a surement des choses à revoir. Mais il ne faut tout de même pas oublier que l'argent de l'octroi de mer est reversé à la Région, alors je ne crois pas que le problème soit là... Non, à mon avis le problème est sur l'île même, mais les politiques locaux préfèrent ne pas en parler car encore une fois il y en a sur place qui se font des mines d'or croyez moi..... C'est beaucoup mieux de dire que le problème vient d'ailleurs...

Alors voilà. La conclusion c'est que la crise est partout, mais qu'ici, en milieu insulaire, elle est criante. Parce qu'il y en a à qui ça profite un maximum. Et pendant ce temps, des familles ne peuvent pas payer leurs factures d'eau exorbitantes et envoient leurs enfants sales à l'école parce qu'ils ne prennent qu'une douche par semaine (n'oublions que que nous vivons sous les tropiques!). Pendant ce temps des enfants dorment sous de la tole sur des matelas sur lesquels ils s'entassent à 3 ou 4. J'en ai assez de voir ça et d'entendre les gens devenir de plus en plus aigris dans leurs propos. J'en ai assez de ce monde où chacun est jaloux ou envieux de son voisin dès qu'il a pu se payer un petit quelque chose pour améliorer son quotidien ou celui de ses enfants.

Alors mon coup de sang ne sert à rien sinon à me faire du bien, ce qui n'est déjà pas si mal car ça au moins, c'est gratuit!!!!!

 

Photo: internet

Tag(s) : #Mes Billets d'Humeur