Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

th[3]

 

Il y avait un petit moment que je ne vous avais pas parlé d'une de mes découvertes ciné. Non pas que je ne suis pas allée en salle ces derniers temps, mais je n'ai pas vu de films qui me donnent envie de partager mes impressions. Celui-ci, il m'a touché.

La prostitution des jeunes filles, étudiantes en partuclier, on en parle de plus en plus. Mais dans Jeune et Jolie, la prositution est vue sous un angle différent, dérangeant... En effet, Isabelle, 17 ans, ne se prostitue pas parce qu'elle a besoin d'argent: elle vit dans une famille plutôt unie, l'argent ne manque pas. Il y a des amis, de l'amour, de la vie dans cette famille.... Mais Isabelle, après avoir connu l'amour charnel avec un jeune homme sans grande passion durant l'été décide, un peu par hasard, au détour d'une rencontre avec un homme dans la rue, de vendre son corps.... Par quoi Isabelle est elle attirée dans cette lente déchéance, cette descente dans le sordide qui semble ne pas avoir de limites? Elle s'y complet, semble vouloir aller loin, dépasser les limites... Pourquoi? Qui est elle, cette adolescente magnifique, mélancolique et torturée? Pourquoi est elle si seule? Pourquoi est elle si troublée et troublante? Quelles cicatrices l'histoire familiale a t'elle laissé dans l'âme de cette enfant?

Peut être trouverez vous les réponses à toutes ces questions au fil de l'histoire. Peut être resterez-vous dans le doute. François Ozon distille des pistes, rien n'est jamais dévoilé. Il n'y a pas de vulgarité; Il n'y a pas de bons sentiments. Il y a juste une histoire de famille, une histoire d'adolescence troublée qui dérape et qui écrase tout son entourage. Une histoire à laquelle personne, aucune mère surtout, ne voudrait être confronté.

Vous ne serez pas choqué, je vous l'assure, il n'y a pas matière. Il y a juste à réfléchir sur le rapport de nos jeunes à l'amour, au sexe et aux relations qu'ils peuvent entretenir avec leurs aînés. On ne peut que se dire qu'il n'y a ni vérités, ni règles... Il y a juste des âmes et des coeurs fragiles qu'il faut protéger du vertige...

Tag(s) : #cinéma