Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

th[1]

 

J'avoue ne pas être une grande fan de Woody Allen.... Je sais, je vais m'attirer les foudres de nombres de cinéphiles qui voient en lui un génie! Je le comprends entendez moi bien, mais en ce qui me concerne, je ne suis pas très bon public. Je trouve ses films un  peu "too much" parfois, j'ai souvent un peu de mal à suivre et à "entrer" dans cet univers souvent très particulier.

 

Blue Jasmine, pourtant, quand j'en ai vu la bande annonce, j'ai eu très envie d'aller le voir. L'histoire, les extraits.... Le fait que cela soit un Woody Allen n'a pas suffit à m'arrêter.

Alors que dire à l'heure où je reviens du cinéma?...... Bon, je n'ai pas été subjuguée, mais je peux dire que j'ai vu un film intéressant, que j'ai aimé: oui, Woody Allen a réussi à me divertir cette fois!

 

Comme souvent dans ses films, les couleurs, la lumière sont vives. Les personnages, leur visage ne sont pas servis par ces tons vifs. Ils sont du coup très naturels. Ici, on ne cherche pas à rendre les personnages beaux.... J'ai plutôt eu le sentiment qu'on tentait tout pour accentuer les traits, tant physiques que psychologiques. J'ai rencontré des personnages caricaturaux: Jasmine est la bourgeoise totalement hystérique et alcoolique tombée dans la déchéance; Ginger est sa soeur de banlieue trop gentille, qui est une amoureuse de l'amour et qui est trop fleur bleue pour réaliser qu'elle se laisse manipuler par les hommes, pas forcément si mauvais d'ailleurs, qui croisent son chemin.... Et puis il y a tous ces hommes justement dans ce film; presque tous les modèles possibles, de l'escroc à femmes au looser au coeur tendre en passant par le pauvre type en mal d'amour.

Et bien contre toute attente, j'ai aimé cet univers un peu "trop tout" cette fois ci. Les traits sont forcés, mais juste ce qu'il faut. Et puis Cate Blanchett est assez étonnante dans ce rôle de femme excessive. Chaque rôle a sa place justement, et les acteurs sont justes. J'ai aimé donc. Si vous hésitiez, et bien allez vous faire votre propre idée, je pense que vous ne le regretterez pas.

Tag(s) : #cinéma