Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

th[2]

 

Il y avait bien longtemps que je ne vous avez pas parlé cinéma. En effet, ces derniers temps, je n'avais pas vu de films qui m'aient donné l'envie de partager mes ressentis avec vous.

Avec ce film, l'envie est revenue.... Débordante même....

Je pense qu'Arrêtez moi, on l'aime, ou pas. Parce que c'est dur, parce que c'est noir, parce que cela traite d'un sujet qui dérange, de manière crue et nue. Il ne s'agit pas d'aimer d'ailleurs.... juste de se dire qu'on est soudain pris pour témoin, et qu'on n'est pas indifférent.

Ce film, se sont des faces à faces auxquels on assiste impuissant: le face à face entre un flic et une meurtrière, entre un flic et une femme battue, entre une femme battue et son mari violent, une mère et son fils paumé, une flic et sa desespérence.... Ce film, c'est des personnages mis à nus qui forcent l'admiration, le dégout ou l'incompréhension. On y voit des êtres humains qui prennent des décisions extrêmes, des décisions qui peuvent bouleverser le cours de leur vie. Après ça, ils ne seront plus jamais comme avant.

Ce film, il nous raconte le crime parfait. Pas le crime crapuleux. Non. Le geste désepéré d'une femme qui, lasse, apeurée, détruite de subir les coups et les humiliations, ne s'est pas controlée.... Et ce geste, sans le calculer, elle l'a accompli sans que personne ne doute de son innocence. Face à cette prise de conscience, la policière à laquelle elle se confie parce qu'elle ne peut plus vivre avec son secret, refuse la dénonciation....

Tout pourrait s'arrêter là; la pauvre femme coupable d'avoir souffert aurait pu rentrer chez elle soulagée du poids de sa culpabilité et absoute par la loi que représentait la policière....

Mais tout cela, c'est sans compter avec cette culpabilité qui la ronge. Elle veut qu'on l'arrête, qu'on la juge, elle veut payer pour avoir tué cet homme; pour n'avoir pas apaisé sa vie, ni celle de son fils. Elle souffre, elle veut qu'on l'écoute, elle veut qu'on comprenne qu'elle ne peut plus vivre ainsi. Elle veut qu'on la respecte et ses choix avec, comme cet homme qu'elle a poussé du 5ème étage ne l'a jamais fait.

Ce film c'est un face à face entre une Miou Miou étonnante en lieutenant de police profondement seule, dépressive et surement alcoolique, et une époustouflante Sophie Marceau qui nous fait frissoner en femme désespérée et décidée à agir sur son destin.

Allez y. Allez voir ce film en vous préparant malgré tout à être submergé par des émotions fortes, par des incomprhénsions.

Tag(s) : #cinéma